Plan de sobriété énergétique : ces entreprises françaises qui s’engagent 

Plan de sobriété énergétique : ces entreprises françaises qui s’engagent 

Qu’est-ce que le plan de sobriété ? 

Afin de limiter la consommation d’énergie des entreprises, les organisations patronales et syndicales, ainsi que l’ensemble des fédérations professionnelles, ont élaboré un « Plan de sobriété énergétique ». Ce plan comprend 15 mesures phares portant sur l’économie et la gestion de l’énergie, le soutien à la mobilité durable, l’organisation du travail, le télétravail et les mesures de sobriété pour les usages numériques. De nombreuses entreprises françaises, quelle que soit leur taille, se réorganisent pour ainsi limiter leurs dépenses énergétiques.  

Exemples d’entreprises qui agissent pour réduire leur facture énergétique

Les changements opérés en termes d’organisation au sein des entreprises sont le plus souvent précurseurs de nouveaux besoins pour qui sait les anticiper. En effet, au-delà de la démarche elle-même, ces projets constituent autant d’opportunités pour les acteurs de l’efficacité énergétique, en particulier dans les secteurs du bâtiment et de l’immobilier (le secteur du bâtiment représente près de 40 % de la consommation totale d’énergie, et de 36 % des émissions européennes de CO2, source Eurostat). Parmi tous les signaux d’affaire surveillés, EXPLORE suit de près les plans d’action mis en place par ces entreprises et vous propose ici quelques exemples rencontrés récemment dans la presse…  

La Papeterie Condat, installée au Lardin-Saint-Lazare (24), consomme chaque année 600 GWh de gaz naturel. Actuellement, ses dépenses énergétiques représentent 30 % de ses coûts de production. La société a donc pris la décision d’investir 50 M€ dans l’achat d’une chaudière biomasse, qui consomme des combustibles solides de récupération et qui couvrira la moitié de ses besoins en énergie. 

Galva Métal, spécialiste de la protection des aciers, implanté à Ecouflant (49), a fait le choix d’installer des panneaux photovoltaïques sur le toit de son usine afin de produire sa propre électricité, et de réduire par la même occasion son empreinte environnementale. 

JCDecaux, fabriquant de mobilier urbain publicitaire, dont le siège social se situe à Neuilly-sur-Seine (92), souhaite faire baisser de 10% son empreinte énergétique d’ici 2024, dans le cadre de son plan RSE 2030. Pour cela, plusieurs actions sont mises en place : renforcement de l’isolation de ses bâtiments et poursuite du passage en LED de l’éclairage, équipement en système d’automatisation et de contrôle des bâtiments, baisse de la consommation de carburants grâce aux pratiques d’écoconduite, à l’optimisation des tournées d’entretien-maintenance et à la poursuite du renouvellement écologique de la flotte. 

GT Solutions, transporteur dont le siège est à Bassens (33), consacre 15 à 20 % de ses dépenses en carburant. Equipé d’une centaine de véhicules roulant au GNV, il se trouve exposé à une flambée des prix du gaz et souhaite utiliser des énergies moins polluantes. C’est pourquoi, il a fait le choix de se tourner vers les camions électriques. La société projette également de tester un véhicule à hydrogène. 

Terrial, spécialiste de la fertilisation des sols à partir de coproduits organiques, basé à Bruz (35), souhaite prendre des mesures pour réduire son empreinte carbone de 11 % d’ici la fin de l’année 2024. La société se fixe ainsi 3 objectifs : optimiser le taux de chargement des camions, développer l’utilisation d’énergies alternatives durables et limiter les distances parcourues. 

Rexel, fournisseur de matériel électrique pour l’industrie, le commerce et l’habitat, dont le siège est à Paris (75), a prévu d’investir 3 millions d’euros dans la sensibilisation de ses salariés aux éco-gestes, la rénovation et l’équipement de ses bâtiments en systèmes de pilotage de l’énergie, afin de réduire ses consommations de 20 % d’ici mi-2023. 

FM Logistic, expert logistique et supply chain, basé à Roissy-en-France (95), a récemment dévoilé son nouveau plan de sobriété mondial, qui vise une réduction de sa consommation énergétique de 7 % par an. Le groupe investit ainsi dans des bâtiments éco-conçus, labellisés Leed ou HQE et doté de Leds et de détecteurs de présence et de luminosité. 

Si vous aussi, vous vous intéressez au Plan de sobriété énergétique et à ses effets, pour cibler des prospects à potentiel et envisager des actions commerciales adaptées, n’hésitez pas à prendre contact avec nos experts ! 

Source : https://entreprendre.service-public.fr/actualites/A16015 

Envie de rester informé ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers articles

Poursuivez votre lecture

Voir tous les articles de la Rubrique : Performance commerciale

Newsletter EXPLORE

Vous voulez rester informé et suivre nos actualités ? Inscrivez-vous à notre newsletter !