Big Data, veille foncière,

Dans une économie fatiguée à la recherche de relais de croissance, le « Big Data » apparaît pour beaucoup comme un nouveau gisement de valeur qui redynamisera des pans entiers de l’activité économique traditionnelle ; cette révolution digitale déjà à l’œuvre dans nombre d’industries gagne chaque jour du terrain et percute les modèles économiques et les positions les plus installées. C’est aussi vrai pour des secteurs que l’on aurait pu croire à l’abri de ces disruptions, comme c’est le cas pour l’immobilier et son corolaire foncier. Le mouvement est d’autant plus accentué ici qu’il s’appuie largement sur la libération massive de grands jeux de données relatifs à la propriété foncière, hier chasse gardée des administrations ou des grands acteurs du marché.
Pour autant, passé l’enthousiasme des débuts, les « vraies » questions émergent : recueil de la donnée, finalités opérationnelles, stratégie d’exploitation, partage de la valeur, responsabilité juridique, éthique, gouvernance… Le Big Data ne résoudra pas comme par magie tous nos maux, car il est ici question d’usage et d’adéquation avec le réel, et donc de l’adaptation de nos organisations à cette révolution. L’on perçoit alors le niveau de l’enjeu et la nécessité de revisiter aussi nos propres façons de penser et d’agir. Un nouveau paradigme ?
PHILIPPE RAISON
Directeur général, EXPLORE

article

Edité par Business Immo, Etudes foncières est la revue des acteurs du foncier, des territoires et de l’immobilier.

 

Join the conversation! 1 Comment

  1. […] Cet article vous a plu ? Découvrez une précédente publication d’EXPLORE pour Études Foncières Des Big Data pour en faire quoi ? […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Valentin Bergère

About Valentin Bergère

Arrivé depuis juillet 2015 chez EXPLORE en tant que Responsable géomatique, Valentin a un profil de géographe/aménageur avec une spécialisation dans le domaine des SIG.

Category

Publications